Critique: Deux Moi

Bannière Deux Moi

Après avoir découvert François Civil dans Mon Inconnue en Avril, je me devais de le revoir dans ces nouveaux projets. Et j’ai bien fait de m’y tenir !

L’histoire se concentre sur les personnages de Mélanie et Remy, deux trentenaires qui sont à un moment de leur vie où ils sont un peu perdus et vidés par la solitude et la routine de la vie urbaine. Ils empruntent alors des chemins qui les mèneront dans la même direction.

On est ici face à une comédie dramatique/comédie romantique à part, qui se concentre sur les deux moi avant le nous. Deux personnages qui doivent se trouver eux-mêmes et s’accepter avant de trouver leur moitié.

Un angle intéressant et qui fait quelque peu réfléchir dans un monde où les applications de “rencontres” se multiplient et sont devenues très populaires. Un monde qui, paradoxalement, favorise la solitude et la sensation de vide social, malgré une connexion constante.

J’ai bien aimé le casting et notamment le duo principal. Tout d’abord, Ana Girardot est naturelle et spontanée, j’ai bien apprécié ce qu’elle dégage et le réalisme donné au personnage. Et évidemment, François Civil une nouvelle fois très bon dans son rôle. Il incarne bien le jeune actif perdu et blasé par la vie urbaine.

Au final, ça sera un simple 6.5/10

Deux moi c’est un film simple avec une idée interessante et un bon casting. Il ne transcende rien, mais fait un tant soit peu réfléchir à votre moi. En résumé, une petite comédie dramatique/comédie romantique sympathique qui nous laisse une belle note d’espoir.