Critique: Frozen 2

Bannière Frozen 2

Ou La Reine des Neiges 2

Après le succès, quelque peu surprise, qu’a été le premier volet, Disney a logiquement décidé de nous offrir une suite. Et j’ai envie de dire, heureusement car c’est vraiment bon !

Alors que le premier film se concentrait sur l’acceptation des pouvoirs d’Elsa, cette suite vient naturellement poser la question de leur origine. L’histoire nous ramène donc à Arendelle trois ans après les événements du premier opus, tout en nous permettant d’en découvrir plus sur ce monde.

Le premier bon point vient de la continuité dans les relations entre personnages et la synergie entre eux. Comme la relation de Kristoff et Anna qui est très mignonne et tout à fait naturelle. Il y’a aussi, et surtout, le lien familial entre Anna et Elsa, qui était précédemment un point critique de l’histoire. Cet amour et cette force qui les lie est toujours aussi touchant, et voir l’évolution de ce lien m’a vraiment plu.

Malgré tout cet amour, l’ambiance est clairement plus dramatique. La forêt enchantée plongée dans la brume joue son rôle évidemment, mais c’est la tonalité de l’histoire et l’enchaînement des événements qui donnent au film ce côté plus dramatique et un peu plus mature. Pour équilibrer tout ça, on peut compter sur Olaf qui est absolument hilarant tout au long du film, il a d’ailleurs droit à une superbe scène qui est à mourir de rire. Plus globalement, l’humour est très juste et fonctionne parfaitement sur moi.

Évidemment, s’agissant d’un classique Disney et la suite du film ayant eu la chanson la plus diffusée/demandée par les enfants ces dernières années, Frozen 2 contient plusieurs chansons qui font plus ou moins avancer les personnages et l’histoire. Pour faire simple, j’adore absolument toutes les chansons créées pour ce film, la preuve est que j’écoute en boucle l’album. Toutes les chansons sont vraiment bonnes, de la mélodie aux paroles, c’est cohérent et efficace.

De plus le casting vocal fait prendre vie aux chansons et aux personnages de manière extraordinaire. Idina Menzel a une voix exceptionnelle qui donne la puissance nécessaire à Elsa. Et Kristen Bell est parfaite dans le rôle d’Anna, avec une douceur et une expressivité très juste.

En parlant du casting, je trouve le doublage parfait … enfin surtout la VO. En effet, le doublage français est à mon avis un poil moins bon, dû à une traduction des chansons qui perd un peu d’impact. Mais ça ne veut pas dire que c’est mauvais, et je sais que la traduction est un travail très complexe pour ce type de film. C’est juste dommage surtout que le casting est très bon, j’ai notamment en tête Dany Boon excellent en Olaf et Donald Reignoux toujours aussi bon doubleur.

Avant de conclure, un mot sur la beauté de l’animation car c’est vraiment exceptionnel. Je me suis extasié devant la beauté d’Arendelle et surtout des habitants du royaume. Tous les personnages sont remplis de détails, au niveau du visage, de leurs vêtements, de leurs cheveux, et les textures sont tout simplement splendides. Ensuite, il tous les effets de l’environnement, comme la brume ou feu, et les pouvoirs d’Elsa qui sont splendides. Parmi tout cela, c’est l’eau qui m’a le plus impressionné, le fait qu’on puisse animer de l’eau si réaliste est juste dingue. Je pense que Toy Story 4 était tout de même au-dessus en terme de qualité visuelle, notamment au niveau de l’environnement et de certains détails, mais ça ne fait que prouvé l’excellence des studios d’animation.

Pour conclure donc, je donnerai à ce film un très bon 8.5/10

On est ici face à un tour de force de la part de Disney, réussir une suite qui tient la route et dont l’existence fait parfaitement sens. Il est pour moi meilleur que le premier grâce à cette tonalité un poil plus dramatique, des chansons très bien écrites et interprétées, des personnages toujours aussi intéressants et un humour particulièrement efficace. Cependant, ce film ne fonctionnerait pas aussi bien sans le premier, la boucle est donc bouclé et j’espère qu’on n’aura pas de suite. Bien sûr qu’il y aura des courts métrages et autres formats dérivés, mais je pense que pour le cinéma, l’histoire est complète et satisfaisante.