Critique: Last Christmas

Bannière Last Christmas

Last Christmas de Wham! fait incontestablement partie des chansons qui sont devenues classiques pour Noël. Mais je n’aurai jamais pensé que l’histoire d’un film s’en inspirerait. Et pour être franc, ce n’est pas mauvais !

Parlons donc de l’histoire, nous suivons la jeune Kate qui n’a pas la meilleure hygiène de vie et enchaîne les mauvaises décisions. Son comportement l’éloigne de ses amis et de sa famille, et cela depuis une opération au cœur l’année précédente. 

Malgré une attitude hautement désagréable, on s’attache rapidement à Kate. Et c’est  également le cas pour l’ensemble des personnages. Ils apportent tous quelque chose à l’évolution de Kate, qui doit à tout prix se reprendre en main, sans quoi elle risque de tout perdre.

Cette évolution passe en grande partie par la rencontre de Tom, un jeune homme atypique mais doté d’un cœur en or, qui réussira à donner l’impulsion nécessaire. Tout ça, en étant simplement à l’écoute, positif et humain.

Cependant, tous ces bons points n’empêchent pas le film de nous proposer un twist intéressant mais très mal amené. Il est utilisé comme un “Surprise, on vous à bien eu” à la place d’un “vous l’avez peut-être compris mais voici la vérité” qui aurait était plus judicieux dans ce film. Comme je viens de le dire, l’idée derrière est pourtant intéressante et j’aime bien sa signification, mais il n’y a eu aucune préparation pour l’amener de manière cohérente.

Heureusement, il y’a plus de positif que de négatif. Parmi les éléments qui m’ont fait apprécier ce film, l’ambiance est juste excellente. Que ça soit les décors, la photographie ou la mise en scène, tout est réussi et participe à cette atmosphère si particulière et plutôt agréable. On sent que l’équipe derrière la caméra sait ce qu’elle fait. 

Et de l’autre côté de la caméra, le casting fait du très bon travail, avec évidemment une mise en avant des deux acteurs principaux.

Henry Golding démontre encore plus son charme et son savoir-faire. Il dégage toujours une aura positive et une bienveillance très agréables. Après l’avoir découvert et adoré dans Crazy Rich Asians, je ne demandais qu’une chose : le revoir rapidement, et ça tient toujours.

Emilia Clarke rayonne et dès qu’elle sourit, elle met du baume au cœur. Elle va aussi à l’opposé et nous fait ressentir toute la douleur qu’elle peut ressentir. Maintenant que Game of Thrones est terminé, elle peut enfin se concentrer sur d’autres projets et c’est une excellente nouvelle.

Pour finir, ça sera un simple 7/10

Lorsqu’un film se base sur une chanson ce n’est pas de très bonne augure, de prime abord en tout cas. Pourtant, avec un casting attachant et efficace, une mise en scène et une très bonne qualité de production, Last Christmas réussi à accrocher le public et à l’impliquer. On regrettera un twist mal amené, qui débouche cependant sur une conclusion satisfaisante, pleine d’espoir et de partage. C’est globalement une bonne comédie romantique, qui vous donnera envie d’aimer la vie.